Les fabuleuses créatures de Gérard Brand

2005
Les acrobates, d'après un bas-relief de l'Abbatiale de Marmoutier en Alsace (...) Le roi lion 160 x 100 x 50 cm - 2003 -

Dans les arts plastiques contemporains, le mosaïste Gérard Brand fait figure d’artiste atypique. Ses sculptures-mosaïques font apparaître des parties ajourées se laissant pénétrer par la lumière. Donnant ainsi naissance à des jeux d’ombres et de couleurs.
L’artiste contemporain pose son regard singulier sur l’art roman qu’il magnifie par des influences venues d’Afrique noire où il a longuement séjourné. Pour cet artiste-caméléon, il n’y a pas d’interdit et la mosaïque est travaillée sans aucun a priori, avec bien sûr des matériaux classiques (pierres, pâtes de verre opaques ou translucides) mais aussi à l’aide d’apports plus inhabituels et d’objets détournés de leur usage premier.

La rencontre de la figuration onirique des mosaïques du monastère clunisien de Ganagobie (12éme siècle – Haute Provence) a engagé Gérard Brand dans une confrontation avec l’art roman. Alors, tout un monde a pris forme dans l’imaginaire de l’artiste : on y retrouve évidemment la force qui se dégage des bestiaires romans et des masques africains. Une manière évidente de montrer la proximité d’expression entre les deux arts, roman et africain. Une part importante de l’exposition est également consacrée à l’interprétation monumentale de célèbres sculptures romanes de Bourgogne du Sud. Gérard Brand revisite pour l’occasion le patrimoine des villes d’Autun, de Paray-le-Monial et de Tournus. En clin d’œil à sa région, il sublime aussi à sa façon un des fameux bas-reliefs de l’abbatiale romane de Marmoutier en Alsace.

Cette exposition thématique donne à voir un ensemble de « mosaïques autrement » tout à fait exceptionnel d’un artiste accompli trop longtemps oublié des institutions culturelles officielles et le place au rang qui est le sien.

_

Plan du site | | mentions légales|||