Opus 5 - tradition ou modernité

2001

L’exposition opus 5 a été conçue par Joël Barguil, artiste sculpteur et mosaïste de talent, qui a choisi cinq de ses pairs pour la place particulière qu’ils occupent dans la création contemporaine.

Le travail présenté est le résultat d’une recherche artistique quasi-philosophique qui s’exprime à travers les mosaïques de Etsuko Miyoshi (Japon), Marco de Luca (Italie) et Pascale Beauchamps, Valérie Colombel, Fabrice Vannier (France).

L’accent est mis sur les influences culturelles, le cheminement intellectuel et la personnalité de chaque créateur. Les artistes retenus utilisent une gamme de couleurs volontairement limitée et suggèrent l’espace, le temps et le mouvement en créant des surfaces qui se croisent et se superposent dans un rythme fluide et ondulatoire. Ces représentations, le plus souvent monochromes ou bichromes, prennent parfois forme sur des supports inattendus faisant partie intégrante de l’oeuvre.

Cette nouvelle création met ainsi en scène un univers poétique, empreint de spiritualité, de sensibilité, de sérénité et de douceur dans lequel le spectateur s’engouffre naturellement pour se construire son propre imaginaire. Cette démarche est d’autant plus aisée que les œuvre présentées font référence à des valeurs universelles inspirées des premières civilisations par le choix de la non-figuration et l’utilisation de couleurs et matériaux naturels.

S’exprimant dans une logique contemporaine, les artistes créent volontairement une passerelle entre passé et présent, entre tradition et modernité. Ces oeuvres suscitent ainsi la réflexion et consistent autant dans l’idée préliminaire que dans leur exécution.

Afin de mieux mettre en valeur le travail des artistes, la scénographie se veut simple et épurée, incitant au cheminement et à la découverte, tel un parcours initiatique où le spectateur est acteur et va au devant de l’oeuvre.

_

Plan du site | | mentions légales|||