Vivre à Rome

1999

« Vivre à Rome » montre les occupations et les divertissements qui remplissaient les journées des hommes, des femmes et des enfants dans la Rome impériale . Ils s’agit d’une sorte de reportage illustré par des témoignages (auteurs latins, inscriptions, graffitis) et par des images (issues de l’immense richesse iconographique des mosaïques).
La beauté spectaculaire des mosaïques et la force des témoignages, souvent d’une actualité pertinente, rendent l’exposition particulièrement accessible au public contemporain, dont l’approche est souvent de types visuel et journalistique. Le côté ludique est également présent et les notes d’humour y sont nombreuses.

Les mosaïques réalisées spécialement pour cette exposition par Giovanna Galli constituent le plus bel ensemble existant de copies romaines.
Seule une personne comme Giovanna Galli, mosaïste chevronnée ayant forgé son talent au long d’un parcours empreint d’une aussi rigoureuse tradition, pouvait aborder si radicalement le domaine de la copie. Il s’agit de reproductions d’une grande fidélité, non seulement sur les plans technique, esthétique et chromatique, mais également dans l’expression de la sensibilité qui émane d’elles.

La présentation des copies de 26 mosaïques issues de 12 musées d’Europe ou d’Afrique du Nord permet aussi de constituer une passerelle entre le grand public et les collections romaines des musées et d’en aviver ainsi la curiosité et l’intérêt. A ce titre, Paray-le-Monial renvoie sur les prestigieux musées situés non loin de là (dans un rayon de 70 à 150 km) et qui mettent en valeur la civilisation gallo-romaine dans ce qui s’appelait la division « Lyonnaise I » ( Lyon, Vienne/St-Romain-en-Gal et Autun).

_

Plan du site | | mentions légales|||