Sédimentation

2018

Sédimentation

L’édition 2018, la 21e, présente le travail de Marco De Luca un invité d’exception.
Né en 1949 dans la province de Bologne, Marco De Luca est diplômé de l’Institut d’art pour la mosaïque de Ravenne, puis de l’académie des Beaux-Arts de Bologne.
Sa première exposition personnelle , en 1970, est une exposition de peinture, mais il se tourne rapidement vers la mosaïque comme seul moyen d’expression.
Ce choix fondamental pour son parcours artistique est lié à une conception personnelle du langage musif dans lequel sculpture et peinture sont profondément impliquées.
Dès les années 80 son approche novatrice de la mosaïque se traduit par l’abandon total du carton, jusqu’alors considéré comme partie intégrante du travail de création. Ses connaissances artistiques et scientifiques lui permettent d’élaborer un langage inédit, exploitant pleinement la syntaxe de la technique de la mosaïque.
1982, année de son emménagement définitif à Ravenne, coïncide avec l’ouverture de son propre atelier et avec la fondation de l’association des mosaïstes de Ravenne. Jusqu’en 2002, il consacre beaucoup de temps à l’enseignement,
à l’institut Severini et aux Beaux-Arts de Ravenne. En 1998 il publie le livre « La mosaïque » où il recueille et documente l’expérience de l’enseignement acquise jusque là ; ce texte est toujours considéré comme fondamental pour un enseignement scientifique de la mosaïque byzantine.
Actuellement, Marco de Luca vit et travaille à Ravenne. Son travail est exposé dans les musées, les institutions et collections privées, en Italie comme à l’étranger.

Un catalogue est publié à l’occasion de cet événement.

Dans le cadre de Paray-le-Monial / Cité Mosaïque, « Sudari » œuvre majeure de Marco De Luca est présentée au musée du Hiéron, musée des Beaux-Arts de Paray-le-Monial.

Lieu d’exposition
Tour saint Nicolas à Paray-le-Monial (71).

Horaires
Ouverture tous les jours de 10h à 12h30 et 14h à 19h du 7 juillet au 16 septembre 2018.

Entrée libre

Le vernissage de l’exposition a lieu le vendredi 6 juillet 2019 :
- à partir de 17h30, accueil sur les lieux d’exposition.
- à 18h, sur la place de l’hôtel de ville : allocutions et cocktail.

Cette exposition reçoit le soutien du Conseil Régional de Bourgogne, du Conseil Départemental de Saône-et-Loire, du Pays Charolais-Brionnais et de la ville de Paray-le-Monial.

MICROCOZMS


Dix ans après l’exposition -Mosaïzm, jeune création européenne- à la Tour Saint-Nicolas, Mosaïzm revient à Paray-le-Monial . À cette occasion le collectif de mosaïstes invite plusieurs artistes à venir partager le terrain pour des expérimentations en duo et la création de microcozms.
Objets décoratifs ou sculptures, ces propositions hybrides de mosaïque liée à d’autres matières colonisent les arbres, s’accrochent aux murs, se tapissent ou se dressent à la surface de l’herbe. Agréables au toucher, pour le plaisir des yeux et parfois sonores...
MOSAÏZM & Friends, des mosaïstes et des artistes associés : Andrea Besana/Valentina Mannone, Marie-Laure Besson/Sébastien Hoëltzener, Mélaine Lanoë/Azara San, Julian Modica/Lena Nikcevic, Anna Rommel/Michael Villanueva, Ruth Minola Scheibler/Stéphanie Schrank.
Mosaïzm est un collectif européen d’artistes mosaïstes créé en 2006. Depuis quelques années, leurs propositions en tant que collectif s’orientent du côté du jeu, de l’expérience de groupe, de la mise en scène de la pratique de la mosaïque, de la création à plusieurs. Cette fois, Mosaïzm, dans un désir et un besoin d’échanges avec l’extérieur, provoque l’ouverture en invitant des artistes d’autres horizons : plasticiennes, sculpteur, danseuse, designer. Avec pour objectif commun de faire évoluer leur pratique, de déjouer les habitudes et de se laisser surprendre par l’autre. La réciprocité est donc requise, le mélange souhaité.

Lieu d’exposition
Maison de la Mosaïque Contemporaine à Paray le Monial (71).

Horaires
Ouvert tous les jours du 7 juillet au 5 octobre 2018 de 15h à 18h.

Entrée libre

Année « Mosaïssime »

L’année 2018 a été proclamée « Mosaïssime » : tout au long de l’année, organisées par la Maison de la Mosaïque, mais également le musée Charnoz, l’Office de tourisme, les commerçants, le club photo de Paray, se dérouleront dans la ville animations, expositions, installations etc.
- Du 3 mars au 29 juin, à la Maison de la Mosaïque contemporaine, exposition « Variations françaises » (saison 3) une mosaïque intuitive, pleine de couleurs et
de mouvement, avec les œuvres de Michelle Combeau et Catherine Prioli.
- Le 21 avril, installation de la mosaïque en ville : mosaïques dans les vitrines des magasins (réalisées par les participants des ateliers de la Maison de la Mosaïque contemporaine), accrochages d’impressions pergola rue De Gaulle et façade Office de tourisme, affichage d’une grande photo-mosaïque participative à l’ancien marché couvert.
- À partir de mai, œuvres monumentales à la tour saint-Hugues (Victoire ailée rouge de Verdiano Marzi et Kub 1 et 2 de Henry-Noël Aubry
- En juin, dans le cloître de la basilique : ouverture de la cour avec sculpture-mosaïque pérennes de Joël Barguil, exposition « Mosaic as contemporary Art » avec 40 mosaïques du monde entier rassemblées par Edda Mally (jusqu’au 31 juillet)
- exposition de photos sur le travail du mosaïste par le club photo de Paray le Monial.
- 7 juillet / 2 septembre - Le Musée Paul Charnoz, mémoire vivante de la fabrication de la céramique à Paray le Monial, propose l’exposition « Au grès des tesselles », avec des œuvres utilisant le grès cérame, matériau que l’usine parodienne a produit pendant plus d’un siècle. 70 mosaïstes autour de Mathilde L’Huillier, invitée d’honneur.
à la bibliothèque municipale,
- 7 juillet / 16 septembre -« Bibliomosaico » : 25 livres d’artistes de tous pays, exposition à la bibliothèque municipale.
- Du 6 juillet au 19 août, à la galerie « L’atelier Mosaïque », programmation
hebdomadaire de mosaïstes exposants, avec : Andreina Giorgia Carpenito, Evelyne Caré-Colin, Pascaline Benetti, Monique Polté, Mireille Barbero / Alain Pentegno, Estelle Apparu.
- À partir du 6 octobre, à la Maison de la Mosaïque contemporaine, exposition « Portes d’ombre et de lumière » mosaïques d’Andrée Dumas.

16e Congrès international de l’AIMC

Pour la première fois en France, Paray-le-Monial accueille le 16e Congrès international de l’AIMC (Association Internationale des Mosaïstes Contemporains).
150 mosaïstes venus du monde entier, attendus pour 3 jours d’échanges au Centre Culturel et de Congrès (CCC) de Paray-le-Monial.
- du 13 au 21 octobre à la Tour saint Nicolas, exposition internationale de plus d’une centaine de mosaïques contemporaines des membres de l’AIMC.
- Au théâtre le lundi 15 octobre : première du spectacle musique et danse
« Délivrance », de Bach à Byzance. Ouvert à tous.
- au CCC pendant le congrès (entrée libre), manuscrits musifs de Gérard Brand : 20 créations stupéfiantes consacrant un livre d’art à chacun des grands acteurs de la mosaïque d’aujourd’hui.

Plan du site | | mentions légales|||